news société

    Êtes-vous coupable de «phubbing», le réflexe courant qui menace nos relations?

    Un petit scroll discret, un texto rapide, un smartphone posé sur le coin d'une table... ces habitudes font désormais partie du décor, si bien qu'elles passent quasiment inaperçues. De plus en plus, nous nous permettons de jeter un furtif regard à notre feed Instagram, alors que nous sommes en pleine conversation avec un proche. Habitude à bannir illico! Selon de nouvelles études, ce geste pourrait mettre en péril nos relations, ainsi que notre santé mentale. 

    Publié le 
    5 Juillet 2018
     par 
    Ellen De Meester

    Vous aussi, vous êtes du genre à poser votre téléphone juste à côté de votre verre, lorsque vous vous installez en terrasse pour papoter? De cette manière, il est quasiment impossible de ne pas s'agiter, lorsque l'écran s'allume, et qu'une nouvelle notification apparaît. Surexcitée de constater que votre crush a «liké» votre dernière photo Instagram, vous interrompez votre meilleure amie (qui était en train de vous parler de ses insupportables voisins bruyants), pour changer totalement de sujet. Cinq minutes plus tard, vous vous excusez d'un aimable «Je suis désolée, je t'ai coupée, que disais-tu?». Trop tard: le mal est fait. Vous venez de «phubber» votre meilleure amie; autrement dit, vous avez snobbée une personne qui vous parlait «en live» pour vos plonger, même le temps d'une seconde, dans votre univers virtuel. 

    «Ironiquement, le "phubbing" [contraction du mot «phone» et du verbe «snubbing», pour «snober», ndlr] est sensé nous permettre de communiquer avec une personne, au-travers des réseaux sociaux ou d’un message, explique la psychologue Emma Seppälä au "Time". Mais cette habitude peut sévèrement déranger notre connexion au moment présent, et à nos relations réelles.»

    D'après une recherche publiée dans le «Journal of Applied Social Psychology» durant le printemps 2018, le «phubbing» détériore nos intéractions sociales, rendant nos conversations moins satisfaisantes et moins significatives pour nos proches. Voilà qui n'est pas étonnant: difficile de ne pas se sentir rejeté ou ridicule, lorsqu'une personne se met à scroller sur son téléphone, alors que nous lui parlons de quelque chose!

    En vacances, profitez de faire une pause numérique

     

    Un risque pour les relations amoureuses

    Pour les couples, le danger du smartphone est imminent: une enquête menée par l'entreprise Surecall révélait, en juillet 2018, que 10% des couples se permet de consulter leur téléphone... alors qu'ils sont en plein rapport sexuel avec leur partenaire!

    Dans un registre légèrement moins drastique, des travaux publiés sur «ResearchGate» révèlent que le «phubbing» peut facilement nuire à nos relations amoureuses: en effet, les individus «phubbés» ont davantage de risque de souffrir de dépression ou de se sentir insatisfaits de leur couple. 

    «Si votre partenaire consulte son téléphone alors que vous êtes sensés passer du temps ensemble, cela suggère qu’il ne vous considère pas comme une priorité, à cet instant précis», indique Emma Seppälä, toujours au «Time». Plutôt vexant, n'est-ce pas..? 

    Etude: 1/4 des Français sont nomophobes

    En plus d'offenser nos proches, ce réflexe diminuerait également notre confiance en nous, notre sentiment d'appartenance et d'autres besoins psychologiques fondamentaux. Bon, pour résumer, scroller en présence de personnes réelles ne comporte que des points négatifs. Dorénavant, pensons à laisser notre smartphone enfermé dans notre sac à main, et dissertons tranquillement à propos du sens de la vie (ou du dernier film de Rachel McAdams), sans la moindre interruption. Instagram attendra! Finalement, ce n'est pas si difficile, non? 

    Vivre (mieux) avec moins!

    A lire également
    Envie de buller ou besoin de vous lâcher? Charme ravageur ou mode intimiste? Les planètes (et notre Astrologue) passent votre saison au crible.
    O
    News société
    Après avoir créé IGTV, le réseau social enchaîne les annonces et lance ses appels vidéos et de nouveaux filtres de réalité augmentée.
    O
    Culture
    Cette vidéo, une satire de nos addictions, effraie par son réalisme.
    O
    News société
    Quand une simple chute de tenson survenue dans l'espace public révèle un triste symptôme de l'ère connectée.
    O
    News société
    A l'occasion de la journée mondiale sans Facebook, nous avons laissé parler notre imagination...
    O
    News société
    En vacances, laissons de côté notre travail et le stress de notre vie quotidienne.
    O
    News société
    Le récit de mes 24 heures sans téléphone portable et l’avis éclairé de deux expertes sur nos addictions au Smartphone.
    O
    News société
    Révélé le 12 septembre 2017, ce nouveau modèle a-t-il vraiment tout pour plaire?
    O
    Psycho
    L'auteure Nelly Pons évoque la dangereuse accélération de nos rythmes de vie.
    O
    News mode
    Parce que votre morphologie est un atout et que les lignes se mettent enfin à bouger!
    O
    En Suisse
    Avec la voûte céleste comme décor, les rooftops nous font prendre de l’altitude et, quand le lac s’invite au spectacle, on frise le septième ciel!
    O
    News loisirs
    L’été 2018 sera foot! Du 14 juin au 15 juillet, on se précipite dans les fans zones vêtus des couleurs de notre nation favorite.
    O