Lion
du 23 juillet au 23 août
1er décan
23 juillet - 1er août
2e décan
2 août - 12 août
3e décan
13 août - 22 août
Horoscope du jour
Coeur
Un peu trop dirigiste, vous ne risquez pas de vous laisser marcher sur les pieds mais encore moins d'attirer de tendres pensées... Arrêtez de tout vouloir contrôler (ou critiquer) et laissez davantage parler votre coeur ! (2e décan)
Vie active
Vos idées ou entreprises du moment manquent parfois de bonne foi, de cohérence ou d'objectivité. Le désaccord Mercure-Jupiter ne vous aide pas vraiment à vous y retrouver. (2e décan)

Vous pensez vraiment à tout, que cela vous concerne ou non. Vous êtes, comme qui dirait, un mémento à vous seule. On peut donc compter sur votre mémoire infaillible pour tout renseignement.

1er décan

«Je n’en fais qu’à ma tête et tant pis!» Il est comme ça notre Lion en 2018: récalcitrant, irréductible et farouchement individualiste. Avec l’indomptable Mars en Verseau et l’imprévisible Uranus dans l’atmosphère (entre la mi-mai et la mi-octobre), ça va de l’intolérance à l’intransigeance et de la rébellion à la confrontation. Faire des vagues est apparemment votre rôle de l’année, mais évitez quand même les inconséquences. Côté cœur, la version tandem peut vous poser problème. Retourner le couteau dans la plaie risque de devenir une fâcheuse manie (surtout en septembre, octobre et décembre).

2e décan

Une année en mode «trop». Prendre de drôles de risques, flirter avec les limites à ne pas dépasser, surestimer vos capacités, rentrer dans les jeux de pouvoir, trop en vouloir: c’est le syndrome de Jupiter en Scorpion, qui vous piquera en janvier, puis de la mi-avril à fin septembre. Tous les moyens ne sont pas forcément bons pour parvenir à ses fins: rappelez-vous-en au bon moment. Côté cœur, 2018 n’adoucira pas vos mœurs et on vous souhaite d’avoir une crème d’homme à vos côtés, sinon votre vie amoureuse ne va sûrement pas être simple à manager. 

3e décan

Toujours plus loin, toujours plus fort. Jupiter en Scorpion vous fait balancer entre tyrannie et machiavélisme, férocité et indiscipline. Trop ambitieuse, jamais contente, souvent trop confiante, vous risquez de porter la casquette d’agitatrice et d’épouser la tendance sans modération de l’excessif Jupiter en Scorpion (en janvier, février, avril puis du 20 septembre au 20 novembre). Toujours plus loin, toujours plus fort. Oui, mais gare à ne pas vous mettre en tort! Retenez néanmoins que mars sera votre mois gagnant. Côté cœur, c’est plutôt agité jusqu’en août, mais avec votre compagnon, vous ferez beaucoup mieux la paire à partir de septembre.